L’équipe enseignante a fait le choix de se donner des « fils rouges« . Ce sont des axes de développement personnel choisis en fonction de besoins repérés et mis en place à l’échelle de l’école tout entière. L’objectif premier de ces orientations est de permettre à l’enfant de connaître et accepter les émotions qui le traversent. Une fois les émotions maîtrisées, tout est mis en oeuvre pour que l’enfant ait confiance en lui. Ainsi donc, coopération, discipline positive, droit à l’erreur etc…sont de mises de la PS au CM2.

Les enfants qui nous sont confiés doivent être formés pour un monde que nous ne connaissons pas encore…il est donc important, outre les apprentissages fondamentaux bien sûr prioritairement abordés (lecture, écriture, mathématiques etc…) de leur donner les outils leur permettant de s’adapter à cette future société méconnue (maîtrise de ses émotions, confiance en soi, confiance en l’Autre…).

Fil rouge n°1 : place au partenariat !

L’enfant est au coeur de nos préoccupations. Afin de l’accompagner au mieux durant sa scolarité, nous effectuons 3 conseils de cycles dans l’année. Ce sont 3 moments forts qui permettent d’évaluer la parcours de chaque enfant.

Quand cela est nécessaire, l’équipe enseignante fait le choix de rédiger des PPRE (Programme Personnalisé de Réussite Educative) dans lequel les partenaires sont identifiés (enseignants ; partenaires extérieurs -> orthophoniste etc… ; parents). Les parents peuvent en effet être sollicités pour faire travailler leur enfant de manière adaptée.

Par ailleurs, et toujours dans le cadre du partenariat au service de l’enfant, chaque enseignante rencontre l’intégralité des parents de sa classe en présence de l’enfant, deux fois dans l’année. Les parents s’inscrivent via un lien doodle pour choisir un créneau de 10 à 15 minutes parmi ceux proposés.

Ces 2 moments d’échange permettent de croiser les regards pour échanger sur l’élève mais aussi sur l’enfant. En effet, la maîtrise des apprentissages est évaluée mais aussi le bien-être de l’enfant.

Ces 2 rendez-vous privilégiés ont lieu :

  • à mi-parcours (fin janvier/début février). L’échange est basé sur les évaluations réalisées, les compétences maîtrisées. Des axes de progrès et de travail peuvent être suggérés.
  • et en fin d’année (mi-juin). L’échange est basé sur les progrès réalisés et le niveau de maîtrise final des compétences de l’année. Un lien est donné aux parents afin d’accéder à la lecture du livret national (Livréval).

Les enseignantes se rendent disponibles très facilement en dehors de ces moments planifiés, pour rencontrer les parents qui solliciteraient un rendez-vous ou n’hésitent pas à solliciter une rencontre si besoin.

Fil rouge n°2 : place à la discipline positive.

Résultat de recherche d'images pour "educoeur brigitte racine"

Educoeur

Suite à notre formation Educoeur (educoeur.ca) avec Brigitte racine, nous avons par exemple instauré :

Résultat de recherche d'images pour "educoeur brigitte racine"
  • la « chaise du coeur » : l’enfant s’assoit sur la chaise et les copains disent ce qu’ils aiment chez lui.
  • les remerciements de l’enseignante qui remercie ses élèves pour leur concentration etc… c’est le concept du compte en banque émotionnel…tout un programme !
  • l’utilisation du message clair : les enfants apprennent à s’exprimer clairement en cas de conflit…
Résultat de recherche d'images pour "rediger un message clair"
Résultat de recherche d'images pour "educoeur brigitte racine"
Suggestion de lecture

Fil rouge n°3 : place aux massages !

Les effets bénéfiques de la formation MISA

D’après des études réalisées en Suède et au Royaume-Uni, la pratique régulière du programme MISP™ :

• exerce un effet calmant et diminue le taux de stress
• amène un meilleur fonctionnement du système nerveux autonome
• améliore la concentration et la mémorisation
• valorise les différentes intelligences
• favorise l’empathie
• encourage la communication et le partage
• insite au respect de soi et d’autrui
• apporte détente
• permet une meilleure gestion émotionnelle (en diminuant l’agressivité)
• renforce l’estime de soi

L’équipe enseignante a décidé de proposer cette formation aux enfants conjointement avec l’APEL (Association des Parents d’Elèves). L’objectif était de poursuivre le bien-être de l’enfant qui nous est confié.

Convaincus qu’un enfant heureux est un enfant qui apprend mieux, la formation MISA a donc été proposée de la PS au CM2 , dans la logique du fil rouge porteur de sens et d’efficacité.

Apprendre c’est bien, mais apprendre à oser, c’est encore mieux ! Surtout dans la perspective de permettre aux futurs adultes que sont nos élèves, de s’adapter à la société future.

Nous avons donc fait appel à deux formatrices, Florence Perrotte :

Résultat de recherche d'images pour "florence perrotte misa"
Florence Perrotte

et Florence Lepetit, praticienne en réflexes archaïques.

Résultat de recherche d'images pour "florence lepetit reflexes archaiques"
NB : Un nouveau regard sur les troubles d’apprentissage

Les réflexes primitifs sont des mouvements automatiques qui émergent in utero et restent actifs plusieurs mois après la naissance. Ils ont un rôle de protection et de survie… Ces réflexes ont une phase d’activation, plus ou moins longue, puis d’intégration (vers l’âge d’un an). On a constaté que chez certains enfants ou adultes, une partie des réflexes ne s’était pas bien développée ou ne s’intégrait pas complètement. Mais la persistance de ces réflexes constitue un stress corporel, un parasitage qui perturbent les apprentissages. Des techniques corporelles autour du mouvement permettent aujourd’hui d’y remédier…

Pour aller plus loin

Les réflexes archaïques est une approche développée au cours des années 1990 par le Pr Svetlana Masgutova.

Qu’est-ce que les réflexes archaïques ?

Les réflexes archaïques sont des mouvements automatiques, génétiquement programmés, incontrôlables. On les observe dans les tous premiers mois de la vie, comme par exemple le réflexe de succion ou le réflexe de marche automatique à la naissance.

C’est à partir de ces réflexes que se développe la psycho-motricité de l’enfant : ces réflexes de base se combinent entre eux pour permettre l’apprentissage de mouvements de plus en plus complexes. C’est sur cette base que va se former la motricité volontaire : lire, faire du vélo, attraper un ballon…

Que se passe-t-il quand ces réflexes ne sont pas bien intégrés chez l’enfant ?

Cela oblige l’enfant à compenser, à faire des efforts supplémentaires, pour des apprentissages qui se seraient faits naturellement s’il pouvait s’appuyer sur une base solide.

Cet effort de compensation que fait l’enfant peut perturber son comportement, ses apprentissages, sa motricité générale ou sa motricité fine. Quelques exemples : crispation pour écrire, déficit d’attention ou de concentration, manque de coordination, difficultés en mathématiques…

Que propose la méthode des réflexes archaïques ?

La méthode des réflexes archaïques consiste en des mouvements naturels doux, des jeux d’équilibre pour identifier les réflexes archaïques qui n’ont pas été bien intégrés et pour les réintégrer dans le schéma corporel.

Après quelques séances, les praticiens comme Sophie Grassi disent qu’on observe une réelle amélioration des apprentissages et des comportements : en agissant à la base, sur des réflexes simples, c’est toute la pyramide jusqu’aux mouvements les plus complexes qui se remet en place.

Un avantage de cette approche, c’est que les mouvements de rééducation sont simples et peuvent être facilement appris par les enfants eux-mêmes, leurs parents et les autres professionnels qui travaillent avec eux. Car cette approche est souvent utilisée en complément d’autres pratiques éducatives ou de santé.

Où trouver un praticien en réflexes archaïques ?

Développée en Russie et aux Etats-Unis – les 2 pays d’exercice du Pr Svetlana Masgutova, fondateur de la méthode – les réflexes archaïques sont encore peu connus en France.

Pour que votre enfant puisse en bénéficier, il vous faudra trouver un consultant en éducation kinesthésique, formé aux réflexes archaïques, et les intégrant dans des séances de brain gym. Pas simple ! mais possible au Havre ! Avec Florence Lepetit.

Certaines classes utilisent à ce titre la Brain Gym très appréciée des enfants. Ainsi donc le « 8 couché », les « mouvements croisés » etc… n’ont-ils plus de secret pour les enfants.

Merci à Sébastien Pichenot, actuellement enseignant en méditation de Pleine Conscience, qui a débuté au sein de l’école Sainte-Anne, son programme de Méditation laïque il y a 4ans.

Résultat de recherche d'images pour "sebastien pichenot le havre"
Résultat de recherche d'images pour "sebastien pichenot le havre"
Résultat de recherche d'images pour "sebastien pichenot le havre"
mymeditation.fr

Fil rouge n°3 : place aux éco-citoyens !

Résultat de recherche d'images pour "éducation au développement durable"
Image associée

file:///Users/beatricebrisset/Documents/eco-ecoles-action-5.pdf

Déjà labellisée « éco-école » par 2 fois, pour un projet de recyclage (bancs en carton) et un projet sur la biodiversité (création d’espaces en faveur du monde végétal et animal), l’école a enclenché une sensibilisation de tous les enfants, à la protection de l’environnement.

Retour en 2010…

Des bancs en carton dans les classes
Ecole Sainte Anne
76600 Le Havre (Seine Maritime)
Contact Eco-Ecole : Béatrice Brisset, Enseignante
Téléphone : 02 35 42 18 16
Email : ogecsteanne2@wanadoo.fr

L’établissement ne disposant pas de la collecte sélective, nous avons collectivement eu l’idée de mener des actions de réduction des déchets avec la volonté de montrer qu’ils pouvaient être réutilisés afin de leur trouver un nouvel usage.
Un parent d’élève avait évoqué la possibilité de valoriser les cartons en les transformant en meubles.
Comme je venais de bénéficier d’une formation sur le sujet, il est apparu opportun aux yeux du comité de pilotage de créer un « atelier meuble en carton ». Les parents volontaires furent mes premiers élèves. Ils ont reçu une formation théorique sur la technique de fabrication et se sont mis au travail autour d’ateliers le samedi matin. Les parents ont réalisé la structure, qui nécessite la manipulation d’outils dangereux pour les enfants (cutter, scie sauteuse…). Ensuite, les élèves ont procédé au recouvrement nécessaire à la solidité finale ainsi qu’à la décoration.
Les premiers bancs exposés dans le hall ont suscité la curiosité. Petits et grands les testaient avec retenue. Pourtant, malgré une idée reçue, ils s’avèrent très solides. En revenant ultérieurement, j’ai constaté avec plaisir que de plus en plus de parents participaient aux ateliers et que chaque classe était ainsi équipée de son banc.
• Lise Benay, Éco-conseillère à la Communauté de l’Agglomération
Havraise

La conférence organisée par l’école, proposée à tous et animée par Yannick Roudaut, a lancé les multiples actions qui vont être menées tout au long de l’année.

Résultat de recherche d'images pour "yannick roudaut sainte anne"

Résultat de recherche d'images pour "yannick roudaut sainte anne"

Ces actions seront clôturées par l’inauguration de la fresque murale que Vincent Gibeaux va réaliser.

Résultat de recherche d'images pour "vincent gibeaux le havre"

Celle-ci reprendra des idées/graphismes repérés dans les productions plastiques des enfants de l’école sur le thème de la protection des animaux et des végétaux.

Dans l’immédiat, des recettes « durables » (moelleux à la betterave, muffins à la patate douce etc…) ont étonné nos cuisiniers en herbe tout en les sensibilisant à une cuisine saine et durable. Semaine du goût mémorable ! Les papilles s’en souviennent encore :-).

Résultat de recherche d'images pour "moelleux au chocolat à la betterave"

Des ateliers bio ou de recyclage (pâte à modeler bio, de peinture bio, création de Tawashi…) ont déjà eu lieu en juin 2019 et seront de nouveau mis en place.

Résultat de recherche d'images pour "tawashi"

Fil rouge n°4 : place à la convivialité !

Afin de créer un climat de confiance entre tous, grâce au soutien de l’APEL et de l’OGEC, 3 samedis « conviviaux » balisent l’année :

  • le 1er samedi à l’issue de la semaine de rentrée : les enfants viennent à l’école pour « baptiser » leur classe en lui donnant un nom…d’équipe. C’est en effet l’esprit d’équipe qui est de mise au sein des classes. Le Père Maurin, notre prêtre référent anime la célébration de rentrée au cours de laquelle il procède au « baptême » des trousses. Enfin, les familles sont conviées à 11h00 pour le verre de l’amitié.
  • le 2ème samedi avant les vacances de Noël : les parents sont invités à participer à la célébration de l’Avent dont les enfants sont acteurs. Ce moment fort liturgique est suivi du marché de Noël et du festival du livre.
  • le 3ème samedi mi-juin : il permet de célébrer l’ultime moment liturgique de l’année avant de laisser place à une fête de la musique puis à la kermesse. Ce temps est clôturé par le traditionnel barbecue sur inscription.

Un autre moment fort de notre communauté éducative réside dans la FETE DE L’ECOLE !! Ce temps a lieu en mars/avril un samedi après-midi. Tous les enfants de l’école montent sur scène afin de présenter aux parents, les chorégraphies apprises par les enseignantes ou des intervenants extérieurs.

Résultat de recherche d'images pour "fete de l'ecole ste anne le havre"

Ce moment est très attendu et se voit clôturé par notre traditionnel « dîner dansant » où rires, danses etc… permettent aux enfants, à leurs parents et à l’équipe enseignante de se côtoyer dans un moment propice aux échanges.